Conseils pour passer une entretienEvitez de venir sans être préparé(e) !

Préparer son entretien c'est être sûr de ne pas être éliminé dès le début...

L’épreuve d’entretien a pour objectifs d'apprécier :

  • La clarté de votre expression ;
  • La cohérence de la démarche et du raisonnement ;
  • La méthodologie et la structuration de l’exposé ;
  • Les motivations pour les études d’ingénieur et pour PI ;
  • Dans quelle mesure vous êtes aptes à éveiller l’attention du jury et à susciter son intérêt.

Pendant l'entretien faites attention à plusieurs éléments :

  1. La tenue vestimentaire.
  2. La posture.
  3. Le regard :
    • S’adresser à tous les interlocuteurs.
    • Ne pas avoir un regard fuyant ou constamment baissé ou sur ses notes.
    • Répondre en regardant dans les yeux.
  4. L’élocution :
    • Éviter le ton monocorde, en soulignant vos réponses et les informations importantes.
    • Articuler correctement.
    • Éviter la lecture de notes.
  5. Le langage :
    • Pas de langage familier ou « quartiésard ».

Déroulement de l'entretien :

  • PRÉPARATION (choix d’une question et recherche d’un argumentaire). 20 minutes
  • PRÉSENTATION PERSONNELLE (à préparer chez soi). 4 minutes
  • RÉPONSE À LA QUESTION (choisie et préparé durant la préparation). 4 minutes
  • ÉCHANGE AVEC LE JURY. 12 minutes
  • La présentation personnelle :

    Il s’agit ici de répondre à la question : « Qui êtes-vous ? ».
    Lors de votre présentation vous avez la liberté de parler de :
  • Vous-même, vos qualités, vos atouts, etc.
  • Votre famille, vos parents, etc.
  • Votre parcours, vos études, etc.
  • Vos centres d’intérêt, vos loisirs, etc.
  • Vos expériences de travail, expériences associatives, stages, etc.
  • Vos anciennes (ou actuelles) responsabilités assumées.
  • Vos projets à court, moyen et long terme.
  • La réponse à la question :

    Le jour de votre entretien, à votre arrivée vous piocherez une question parmi plusieurs et pendant 20 minutes, vous devrez réfléchir sur un argumentaire pour y répondre (argumentaire de la forme que vous voudrez : Thèse - Antithèse - Synthèse ou n'importe quelle autre).

    Par la suite, lors de l'entretien vous devrez exposer cet argumentaire.
    Votre point de vue, si vous prenez une position, ne sera pas évalué.

    L’échange avec le jury :

    Il vous faut avant tout admettre que le jury est bienveillant et que son rôle n’est pas d’éliminer mais de retenir les meilleurs candidats. Il est composé de professionnels de l’éducation et connaît les qualités requises pour la fonction que le candidat vise.

    La plupart du temps, le jury entame cette phase d’échange en s’appuyant sur la présentation personnelle des candidats. Il peut notamment s’agir de la compléter ou de la clarifier. Cette discussion doit permettre aux candidats d'exprimer leur personnalité.
    La suite peut porter sur l’actualité économique/sociale/sociétale, la connaissance de l’institut pour lequel vous postulez et ses écoles partenaires… Les candidats doivent alors faire montre de curiosité, de sagacité et de sens de l’écoute. Le jury ne cherche pas à les piéger. Au contraire, lorsque c’est possible, il peut construire ses questions afin de permettre aux candidats de comprendre un mécanisme.

    En résumé :

    • Vous serez jugé(e) beaucoup sur la FORME.
    • La PONCTUALITE est de rigueur ! Tout retard le jour de votre entretien vous fera passer pour quelqu'un qui n'est pas crédible.
    • Ne vous trompez ni de JOUR ni d'HEURE !
    • Portez une attention particulière sur votre TENUE VESTIMENTAIRE et votre TENUE CORPORELLE. Ces éléments peuvent influencer le jury positivement mais aussi négativement !
    • Vous devez PREPARER votre présentation CHEZ VOUS avant de venir ! Celle-ci doit durer au moins 4 minutes !
    • RENSEIGNEZ-VOUS sur l'institut dans lequel vous postulez ! Sinon on comprendra que vous n'êtes pas intéressé !
    • N'oubliez pas que les 30 premiers centimètres (votre visage) et les 30 premières secondes sont décisifs dans le jugement final. Il n'est pas futile d'accorder une importance capitale à ce laps de temps durant lequel :
      • le jury apprécie la capacité du candidat à entrer en scène (prestance, hésitations, pas alerte ou timoré) ;
      • le jury teste la réactivité du candidat : va-t-il s'enraciner debout si on ne l'invite pas à s'assoir ? ;
      • le jury évalue le salut du candidat, sa politesse, ses bonnes manières, son savoir-vivre ;
      • le jury mesure l'aptitude du candidat à trouver sa place et les gestes justes (ce fameux langage silencieux) ;
      • le jury apprécie la tonalité de la voix de l'étudiant, la façon de la poser, la volonté d'aller vers l'autre et de dialoguer.
    • DESTRESSEZ !!! Le jury n’est pas là pour vous piéger.